PNO

L'assurance Propriétaire Non Occupant (PNO) est un contrat qui permet d'assurer les biens immobiliers d'un propriétaire bailleur. En effet, l'assurance habitation du locataire ne couvre que ses biens propres (mobilier) et pas les murs qui sont à la charge de l'assurance du propriétaire.

L'assurance PNO, qui n'assure donc que le bâtiment et pas son contenu, est beaucoup moins chère qu'une assurance habitation « classique », mais ne comporte pas non plus les mêmes garanties.


Assurance propriétaire non occupant (PNO) : une assurance habitation « classique », la garantie du mobilier en moins.

L'assurance propriétaire non occupant propose généralement la couverture des mêmes risques, qu'une assurance habitation (incendie, dégâts des eaux, évèvements climatiques), suceptibles d'endommager le bâtiment assuré.
C'est pourquoi, les garanties qui concernent le mobilier de l'habitation sont exclues du contrat : vol, dommages électriques, etc ...

Aussi, le propriétaire bailleur d'un appartement meublé devra-t-il être particulièrement vigilant quant aux extensions de garanties contenues dans son assurance propriétaire non occupant afin que ce dernier couvre, en sus, le mobilier qui lui appartient !


Vous êtes propriétaire d'un appartement dont l'immeuble est assuré par la copropriété ? L'intérêt d'une assurance co-propriétaire non occupant.

Lorsque vous êtes copropriétaire, les murs et les parties communes de l'immeuble sont déjà assurés par l'intermédiaire d'un contrat assurance immeuble, généralement souscrit par le syndic de copropriété.
Dans ce cas, on peut légitimement s'interroger sur l'intérêt de souscrire une assurance propriétaire non occupant en plus... En effet, dans cet exemple, on peut considérer être « sur-assuré ».

Pourtant, l'assurance (co)propriétaire non occupant a tout de même de nombreux intérêts à défendre :
  • en cas d'absence ou d'insuffisance de garanties de l'assurance immeuble et/ou de l'assurance habitation du locataire : si vous souhaitez être remboursé à neuf par exemple, êtes-vous certain que l'assurance souscrite par la copropriété prévoit cette protection ?
  • en cas d'absence de locataire : votre bien est en attente de relocation ? en absence de locataire l'obligation d'assurance est reportée sur le propriétaire.
  • si vous louez votre bien meublé : c'est à vous, et à vous seul, qu'incombe la charge d'assurance du mobilier de l'appartement.
Certes, quelques garanties d'assurances copropriétaire non occupant viennent en doublon de celles proposées par d'autres contrats, mais risquer l'insuffisance de garanties est dommageable, surtout lorsque la cotisation de l'assurance PNO est déductible des revenus fonciers (Art.31 du C.G.I).
Dans le cas où vous êtes propriétaire d'un pavillon ou d'un immeuble entier, le choix d'une assurance PNO ne se discute plus, vous devez impérativement la souscrire !